Les raisons du succès des sites de rencontres extra-conjugales

L’infidélité est un concept vieux comme le monde. La nouveauté en cette ère d’Internet est qu’elle bénéficie d’une visibilité accrue. Il n’y a qu’à constater le succès des sites de rencontres extra-conjugales de la première heure que sont Gleeden et Ashley Madison. Ils recueillent 4 millions d’abonnés pour l’un et 22 millions pour l’autre. Cela représenterait tout de même 4 % des personnes en couple. Mais quelles sont les raisons de ce succès ? La fidélité a-t-elle perdu la bataille ? Voyez ce qui suit.

L’infidélité : quelles en sont les causes ?

Quelques chiffres

En 2014, l’IFOP a réalisé une enquête pour Gleeden. Les résultats montrent une sorte de banalisation de l’infidélité. Voici quelques chiffres édifiants :

  • 43 % des Français ont déjà été infidèles contre 17 % en 1970 ;
  • 55 % des hommes et 32 % des femmes ont déjà trompé leur conjoint ;
  • 35 % pourraient franchir le pas s’ils sont assurés du secret.

Les raisons possibles de l’infidélité

Selon le site Live Science, deux raisons poussent à l’infidélité.

Certaines personnes sont à la recherche de la nouveauté. Ces hommes et femmes sont en couple depuis un moment. Ils ne sont pas vraiment malheureux, mais s’ennuient dans leur vie conjugale. Ils éprouvent peut-être quelques insatisfactions sexuelles. Ils ne cherchent pas une relation qui dure et ne veulent pas divorcer. Mais des frissons et de la passion sont les ingrédients qu’ils tentent de trouver dans les aventures extra-conjugales.

D’autres sont malheureux dans leur relation. Ils continuent à rester ensemble pour une multitude de raisons telle que les enfants, la maison ou le manque de courage. Ceux-là cherchent une sorte de refuge dans les relations extra-conjugales. Un endroit où ils peuvent de nouveau ressentir des émotions positives.

C’est le cas des couples où l’un des conjoints est en dépendance affective de l’autre. Il faut reconnaître que partager la vie de quelqu’un qui base toute son existence sur vous est une lourde tâche. Vous portez sur vos épaules le bonheur total de votre mari ou femme, et devez décider de tout. Vous avez parfois envie de lâcher prise, d’être pris en charge à votre tour, ou juste échanger avec quelqu’un qui mène sa barque de façon indépendante.

Ou lorsqu’il règne une forte incompatibilité entre les deux conjoints. C’est souvent le cas des personnes qui se sont mariées jeunes, ou trop tôt dans la relation. Ils s’aperçoivent alors, au fil du temps, qu’ils n’ont pas grand-chose en commun.

Les sites de rencontres extra-conjugales : tout pour la discrétion ?

Leur existence partait d’un constat : sur les sites de rencontres pour célibataires, ces derniers se voient parfois contacter par des personnes déjà en couple. C’est ainsi que le business est né. Leur avantage réside dans une certaine transparence dans l’approche : lorsque vous vous inscrivez sur ces sites, vous savez qui vous allez rencontrer. Ce qui évite la perte de temps, les justifications interminables ou encore les déceptions. Vous pouvez ensuite vous contenter d’un flirt virtuel ou plus, s’il y a affinités. C’est infiniment moins risqué que d’aller dans un bar ou nouer une relation au travail.

Comme tout autre site de rencontre, l’aventure commence par la création d’un profil. La différence ici est qu’il existe une multitude de fonctionnalités qui permettent aux abonnés de conserver leur secret. Certains sites proposent de flouter les photos, d’aménager des espaces sécurisés pour protéger les conversations ou encore la fermer automatique la session si elle n’est pas utilisée pendant un certain temps.

Mais, comme dans beaucoup de domaines, le risque zéro n’existe pas. La discrétion des sites de rencontres extra-conjugales a été mise à mal en 2015, lorsque des hackers ont dévoilé une partie des membres du site Ashleymadison.com. D’autres scénarios peuvent être imaginés ou existent déjà comme les cas de maris ou de femmes devenus abonnés d’un de ces sites, juste pour pister leur conjoint. Si vous souhaitez être guidé vers un site adultère sécurisé, on vous conseille de visiter ce site. Les meilleurs sites de rencontre extra-conjugale y sont classés et comparés.

Et la fidélité dans tout ça ?

Toujours selon l’enquête d’IFOP, la définition de la fidélité diffère d’une personne à l’autre. Une chose est sûre : avoir une relation physique en dehors du couple, c’est tromper. Quant à l’exclusivité sentimentale, les avis sont plus nuancés : 

  • 57 % pensent qu’échanger des messages coquins entre dans la catégorie des infidélités.
  • 62 % pensent qu’embrasser est une forme d’infidélité. Notez qu’en 2009, ce chiffre est de 54 %.
  • Toujours selon le même sondage, les Français continuent à croire qu’il est possible de rester fidèle à son conjoint pendant toute une vie [68 %]. Mais paradoxalement, 63 % croient qu’il est possible d’aimer quelqu’un et lui être infidèle. 

Pour conclure

L’infidélité existe depuis la nuit des temps. Même si les Français continuent de croire en la notion de couple pour la vie, ils ont tendance à faire bouger le curseur entre fidélité et infidélité. 

  • Peut-être dans le but de rebooster leur couple ? 
  • Ou pour trouver ce qu’ils n’obtiennent plus chez eux comme une vie sexuelle épanouie ou une attention particulière. 

Cette évolution constitue certainement une des raisons du succès des sites de rencontres extra-conjugales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *