Tout savoir sur le fétichisme des pieds

Le pied est une partie du corps qui n’a rien d’érotique au premier abord. Malgré cela, les œuvres littéraires ou cinématographiques regorgent de scènes où homme et femme se frôlent les pieds sous la table pour se courtiser. Connaissez-vous le fétichisme des pieds ?

Il désigne le désir et l’excitation sexuelle pour les pieds. D’après de nombreuses études, c’est le fétichisme le plus courant dans le monde. Mais comment se concrétise-t-il dans la pratique de la sexualité ? Peut-il provoquer des problèmes dans le couple ? Voyez plutôt.

PIEDS DE FETICHISTE

Qu’est-ce que le fétichisme des pieds ?

Le fétichisme des pieds ou la podophilie est une attraction sexuelle pour les pieds. Il concerne plutôt les hommes.

Les différentes pratiques de la podophilie

Le fétichiste des pieds peut jeter son dévolu sur les orteils, la voûte plantaire, mais aussi la cheville ou même la jambe. Certains aiment les pieds larges, d’autres préfèrent une arche interne bien creusée.

Certains n’éprouvent du plaisir qu’avec des pieds propres et soignés avec la pose de vernis à ongles, d’autres ne peuvent ressentir une jouissance intense que lorsque les pieds de leur partenaire dégagent des effluves malodorants.

Le fétichiste des pieds va parfois jusqu’à faire abstraction de la partenaire elle-même. Certains préfèrent les pieds nus, d’autres avec des chaussures. Ils peuvent monter au 7e ciel rien qu’en regardant les pieds des inconnues dans la rue.

Le fétichiste aime caresser, suçoter, embrasser ou encore lécher le pied de son partenaire. Pour intensifier leur excitation, certains sont friands de jeux sexuels dans lesquels leur partenaire écrase son corps ou son visage avec leurs pieds. 

Un phénomène très répandu

Il y aurait 70 millions d’adeptes recensés dans le monde. Mais il n’existe pas de statistiques précises sur la prévalence du fétichisme des pieds. En 2006, selon AOL, pour les recherches sur le mot fétiche, le mot « pieds » est le plus souvent associé. Par ailleurs, une étude est menée en 2007 par International Journal of Impotence Research : 

  • Sur 381 forums de discussions examinées, 5000 personnes entrent dans la catégorie des fétichistes sexuels.
  • 30 % ont une préférence pour une partie du corps
  • 47 % éprouvent une excitation sexuelle pour les pieds et des objets associés.

Un peu d’histoire

Le fétichisme des pieds semble exister depuis la nuit des temps. Prenons l’exemple du roi Salomon : il louait déjà la beauté des pieds de sa maîtresse dans le Cantique des Cantiques. Dans la Rome antique, les prostituées doivent marcher pieds nus pour attiser le désir des hommes.

Dans un autre contexte comme le Japon médiéval, la longueur des pieds des geishas doit correspondre à la taille du sexe de l’homme en érection. Dans Kâmasûtra, le célèbre guide des positions sexuelles, certaines pratiques incluent les pieds.

Dans la littérature, la fascination pour les pieds se retrouve dans les œuvres du marquis de Sade ou d’Octave Mirbeau. Dans le cinéma, certains films de Quentin Tarantino ou de Pedro Aldomovar évoquent la podophilie. L’art photographique n’est pas en reste.

Les clichés d’Elmer Batters en sont la preuve. Au théâtre, la comédie britannique Kinky Boots sortie en 2005 parle d’un magasin de chaussures de luxe qui se met à fabriquer des bottes érotiques pour sauver l’entreprise de la faillite. Dans le domaine de la mode, le créateur de souliers Christian Louboutin doit son succès à son idée d’érotiser le pied des femmes.

Fétichisme des pieds : qu’en est-il de la partenaire ?

Vivre ou fréquenter un fétichiste du pied demande un minimum d’ouverture. Certaines femmes entrent avec plaisir dans le jeu. Son mental accepte sans préjugés cette pratique et ne bloque pas ses désirs.

Ainsi, lorsque son partenaire prend soin de son pied, elle se laisse vite plonger dans la délectation. De plus, cette partie du corps rassemble une multitude de terminaisons nerveuses. La toucher et la stimuler provoquent une excitation intense.

Certaines femmes s’amusent de l’obsession de leur partenaire et s’en accommodent. Elles prennent soin de leurs pieds pour faire plaisir à leur partenaire. Elles avouent néanmoins que certaines situations sont pesantes.

Par exemple, en été, leur partenaire peut devenir jaloux lorsqu’elles portent des chaussures ouvertes. Pour eux, le pied est une partie intime du corps qu’il ne faut pas montrer à des inconnus.

Mais parfois, les choses tournent mal. Cela arrive parfois lorsque le fétichisme demande à sa partenaire de l’humilier avec ses pieds. Cette situation lui renvoie une image dégradante de son amant : ce qui provoque en elle du dégoût et bloque tout désir.

Pour faire une rencontre fétichiste, les amoureux des pieds utilise les sites de rencontre fétichiste pour trouver des partenaires.

Quand le fétichisme des pieds devient une pathologie

Tant qu’il s’agit de partenaires consentants et de jeux sexuels, le fétichisme des pieds est un vrai moteur érotique. Mais dans certains cas, le fétichiste ne peut pas prendre du plaisir autrement qu’avec le pied. La pratique devient alors solitaire, en dehors de toute partenaire.

Cette situation entre dans la limite du dysfonctionnement. Certains hommes peuvent dépenser des sommes importantes dans l’achat de photos de pieds sur des sites spécialisés.

Pour conclure

Le fétichisme des pieds est un exhausteur de plaisir lorsqu’il fait partie des jeux sexuels entre partenaires consentants. Mais quand l’obsession devient trop grande et que le pied ne laisse aucune place à l’Autre, le fétichiste peut se refermer sur lui-même et en souffrir.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire