Comment vivre son infidélité ?

Vous avez surpris une conversation téléphonique explicite. Ou peut-être votre partenaire vous a avoué son infidélité ? Quelles que soient les circonstances, la découverte vous met chaos à la manière d’un uppercut administré par Mohamed Ali. Votre univers se désagrège d’un coup. Malgré la douleur, vous devez penser à la suite. De votre histoire, votre famille, votre propre vie. Mais comment vivre l’infidélité de la personne que vous aimez ?

femme infidele

Qu’est-ce que l’infidélité ?

À partir de quel moment quelqu’un entre-t-il dans la catégorie des infidèles ? Fantasmer, draguer, embrasser, faire une fellation, coucher, etc. chacun place le curseur selon ses sensibilités, son éducation ou encore ses expériences. 

Selon un sondage d’IFOP réalisé en 2014 pour Gleeden, un site de rencontres extraconjugales, 62 % des interrogés pensent qu’embrasser une autre personne que son partenaire constitue un acte d’infidélité. Est-ce qu’échanger des messages coquins, c’est tromper ? 57 % ont répondu oui. Et penser à une autre personne en faisant l’amour avec son mari ou sa femme passe pour une vraie trahison pour 41 % d’entre eux.

Une autre question méritait d’être posée : peut-on aimer son conjoint(e) tout en lui étant infidèle ? 72 % des hommes et 54 % des femmes ont dit oui. Même si les femmes paraissent plus « intolérantes » à l’adultère que les hommes, les chiffres démontrent que la tendance se dirige vers une définition plus permissive de l’infidélité.

Et devinez le résultat de la question « est-il possible de rester fidèle toute sa vie à la même personne ? » 66 % des hommes pensent que oui pour 69 % des femmes. Intéressant non ?

Les raisons de l’infidélité

Chercher à expliquer l’adultère, c’est comme entamer l’exploration du cerveau de chaque sujet à étudier. Même si l’interprétation reste subjective, deux tendances se dégagent. 

Un besoin de se sentir plus vivant

Imaginez. Vous êtes en couple depuis 10 ans. Une maison, des enfants, un chien, une situation professionnelle épanouissante. Vous avez tout fait pour arriver à ce point. Mais cette consécration bien méritée n’apporte pas la plénitude espérée à l’un de vous.

Tout est devenu prévisible pour lui ou elle : la visite, une fois par mois, aux parents ou beaux-parents, les parties de jambes en l’air le samedi soir avec un scénario immuable, les dîners chez Pierre, Paul ou Jacques à chaque changement de saison, etc. Vos conversations lui paraissent ennuyeuses. 

Il (elle) a envie de frissons et de surprises : tester la position n° 23 du Kamasutra ou utiliser des menottes et des martinets pour pimenter les rapporte. Quand le ou la nouvelle collègue lui fait de l’œil, il ou elle se sent submergé(e) par des chatouilles dans le ventre.

Du café le matin à l’afterwork tous les jeudis soir, chaque moment lui procure un shot d’adrénaline. Il ou elle en devient accro. Sa libido reprend des couleurs et l’attirance sexuelle se transforme en obsession. Devinez la suite.

Éprouver des sentiments pour une personne

Vous rencontrez une personne dans le cadre de votre travail, de vos activités dans une association ou des entraînements sportifs. Vous vous entendez bien et passez du bon temps ensemble. Vous avez l’impression d’être compris(e). Elle vous manque quand elle n’est pas dans les parages.

En quoi cette forme d’infidélité diffère-t-elle de l’autre ? Dans le premier cas, l’ennui fait office de catalyseur. Dans le second, l’histoire démarre par des sentiments éprouvés pour quelqu’un et reste parfois en dehors de tout rapport physique. Cette caractéristique la rend difficile à maîtriser.

Infidélité : comment reconstruire ?

Devant l’infidélité de son mari ou sa femme, faut-il rompre ou reconstruire ? Vous avez déjà une petite idée puisque vous êtes en train de lire ces lignes. Non ? 

3 étapes indispensables

1 — Se reconstruire psychologiquement

Gardez la tête haute. Sortez, voyez vos amis, parlez de vos souffrances avec un thérapeute, etc. Cette première étape vous paraît difficile ? Elle constitue la base du processus. Mettez tout votre cœur à l’ouvrage même s’il faut vous faire violence. Vous ne voudriez pas prendre des décisions primordiales pour votre couple dans un état émotionnel perturbé n’est-ce pas ?

2 — Essayer de comprendre

Une fois requinqué(e), entamez le dialogue avec votre partenaire. Il est temps de lui parler de votre souffrance, de votre perception du couple que vous formiez, de vos interrogations quant à la suite des événements. Posez-lui des questions et écoutez-le pour connaître son point de vue et le comprendre.

3 — Prendre une décision pour soi

Vous avez maintenant une meilleure vision de la situation. Devriez-vous pardonner et reconstruire ensemble ce foyer ? Une chose est sûre : ne laissez pas la peur vous dicter la décision. Peur de manquer, de se retrouver seul(e), d’être submergé(e) par des problèmes financiers. Posez les bonnes questions : l’aimez-vous toujours ? Croyez-vous encore en votre couple ? Avez-vous envie d’écrire une nouvelle page ? 

Du côté de celui ou celle qui a franchi la ligne rouge

Soyez honnête envers vous et votre partenaire. Vous avez une occasion inespérée pour exprimer vos attentes, les non-dits ou encore vos espoirs.

Laissez-lui du temps de retrouver ses esprits, soigner ses blessures et reprendre du poil de la bête. Vous avez lancé une bombe dans sa vie. Offrez-lui cet espace.

Soyez conscient que le chemin sera long. Faites profil bas et ne pensez surtout pas que les choses vont redevenir comme avant sur un claquement de doigts.

Pour conclure

L’adultère provoque un tsunami dans le couple. Cette forme de trahison anéantit l’univers du partenaire trompé. Pour vaincre la crise, il ou elle doit panser sa blessure narcissique, chercher à comprendre de façon objective et se poser les bonnes questions. Ces étapes lui fournissent toutes les réponses pour prendre la meilleure décision, quelle qu’elle soit.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire